Notre responsabilité du monde

26 mars 2015,  Réflexion

Quel est votre rapport à la souffrance et la confusion en vous et autour de vous ? Cette confusion, cette souffrance, ne sont pas venues toutes seules. Vous et moi les avons créées, pas la société capitaliste, fasciste ou communiste, mais bien vous et moi dans notre relation mutuelle. Ce que vous êtes en vous-même est projeté sur l’extérieur, sur le monde. La projection de notre souffrance, de notre confusion, de notre chaos intérieur crée le monde, cela devient la société, car la société est la relation entre vous et moi, entre moi et l’autre – le produit de nos relations – et si notre relation est brouillonne, égocentrique, étriquée, limitée, nationaliste, nous projetons tout cela et engendrons le chaos dans le monde.

La première et dernière liberté